Sarkozy avait dit "A chaque grande étape de l'intégration Européenne il faut solliciter l'avis du peuple." Donc deux possibilité : soit le traité n'est pas une grande étape de l'intégration, soit Sarkozy ne tient pas parole. Dans tous les cas il nous a mentit car lors de l'accord sur le traité il nous a dit que c'était un traité simplifié mais une grande étape.


Les mensonges de Sarkozy sur le référendum
envoyé par sarkophage


Or, pour une fois, les Français sont, selon une enquête CSA, majoritairement de l'avis de Nicolas Sarkozy : il faut un référendum 59%, et seulement 33% sont pour une ratification par le parlement.