02 février 2008

Adoption du traité Européen : les incohérences de Sarkozy

Sarkozy avait dit "A chaque grande étape de l'intégration Européenne il faut solliciter l'avis du peuple." Donc deux possibilité : soit le traité n'est pas une grande étape de l'intégration, soit Sarkozy ne tient pas parole. Dans tous les cas il nous a mentit car lors de l'accord sur le traité il nous a dit que c'était un traité simplifié mais une grande étape.


Les mensonges de Sarkozy sur le référendum
envoyé par sarkophage


Or, pour une fois, les Français sont, selon une enquête CSA, majoritairement de l'avis de Nicolas Sarkozy : il faut un référendum 59%, et seulement 33% sont pour une ratification par le parlement.

Posté par Droite Moderne à 22:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Adoption du traité Européen : les incohérences de Sarkozy

    Tartufferie

    Le Congrès du 4 février m'apparaît comme une cuisante défaite des partis de gôche, le résultat d'un mal profond et un bien mauvais présage ; plus grave et plus triste, en ce sens, que le scrutin ayant pourvu en mai une fonction élective aujourd'hui avilie. A Versailles, la révision constitutionnelle pouvait être rejetée. Il le fallait, car c'est à ce seul moment du processus voulu par le président que se posait la question du respect de la démocratie. Si partisan du traité de Lisbonne, pouvait on risquer ainsi de le sacrifier ? On le devait. Mais une minorité seulement des élus et cadres du parti socialiste le pensait.
    A l'Assemblée Nationale ensuite, la séance nocturne du 6 février a tourné à la farce. « Motion référendaire » ? Tartufferie. Quelle image déplorable nous ont donné alors la plupart des députés : une réunion de potaches cyniques ou hypocrites. « Ce long débat sur l’Europe a commencé en 2005. Il sera soldé ce soir entre 21 heures 30 et une heure du matin ». En l'occurrence, Monsieur Ayrault, que solde-t-on ?
    Pensent-ils que l'appareil « Europe », ainsi bidouillé, puisse résister aux tensions économiques et sociales qu'exprimait le résultat du référendum en 2005 ? Ce que celui-ci a rompu, seul un nouveau référendum pouvait le reconstruire durablement.
    Besogneux.

    Posté par Sylvie & Nicolas, 07 février 2008 à 22:58 | | Répondre
  • thanks

    thanks

    Posté par louboutin boots, 26 mai 2010 à 03:04 | | Répondre
Nouveau commentaire