30 mars 2008

Municipales & cantonales : une défaite éclatante de l’UMP suite

Au-delà des grandes villes, la gauche gère aujourd’hui 59,3 % de la population  habitants dans des villes de plus de 9 000 habitants. Cela démontre l’ampleur de la défaite de la droite Sarkozyste, la stratégie de mensonge des représentants de cette droite sur le niveau de leur défaite et la soumission des médias qui n’ont pas relevé ces mensonges.


Jamais depuis un demi-siècle, voire depuis l'après-guerre, la gauche n'avait été en position aussi forte dans la France urbaine ; elle fait mieux qu'en 1977, considérée jusqu'à présent comme son succès municipal le plus remarquable et au terme duquel elle gérait 57,5 % de la population des villes de plus de 9 000 habitants. Plus la taille de la ville est grande, plus la domination de la gauche est importante. Ainsi, compte tenu de la confirmation des municipalités de gauche à Paris et Lyon et des succès des listes de gauche dans bon nombre de grandes villes (Toulouse, Strasbourg, Rouen, Caen, Amiens, Metz, Reims, etc.), la gauche administre désormais 71,7 % de la population des villes de plus de 100 000 habitants (contre 56 % en 2001).

Posté par Droite Moderne à 15:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Municipales & cantonales : une défaite éclatante de l’UMP suite

Nouveau commentaire