Lors de son passage chez Arlette Chabot, nous avons eu droit à un grand show de mensonges :

  • "le président de la République, il n'est pas au-dessus, il n'est pas en-dessous non plus !" alors que la constitution place le chef de l'État au dessus des lois en interdisant sa mise en cause par la justice, même au titre de témoin.
  • "j'ai eu une commission rogatoire internationale pendant quinze mois sur le dos" dit-il a propos de l'affaire Clearstream et d'ajouter "Un beau jour un juge vient vous dire : Monsieur, vous avesz un compte dans une banque. Et vous devez prouvez que vous en avez pas". Alors qu'il n'a jamais eu de commission rogatoire internationale sur le dos ni interrogatoire de juge.
  • "L'autre jours, au tribunal de Nice, un multirécidiviste. Dix-huit fois qu'il attaquait des automobilistes pour vols à l'arraché. Dix-huit fois relâché !" et de conclure avec la loi sur les peines planchers "ils ont 3 ans ferme. Voilà un résultat". Les faits sont vrais, mais il n'y avait pas eu laxisme comme le laisse entendre le président car ils avaient été relâchés mais après 18 condamnations fermes. Ils seront encore  relâchés, la nouvelle loi n'y peut rien sauf à condamner à perpétuité ce type de délit.

Grand festival qui vient après sa promesse sur GDF, sur Méault et EADS. Notre omniprésident est entrain de rétrograder son prédécesseur, pourtant surnommé Supermenteur, dans la catégorie des amateurs.

Vive Omnimenteur !