14 janvier 2008

Droit au logement opposable.

Faute de moyens, la loi sur le Droit au Logement Opposable est une véritable arnaque, une usine à gaz que même l’Union Soviétique n’avaient pas inventé. Explication : Le problème est simple, le manque de logements sociaux est de 600 000 et les contingents préfectoraux sont de 60 000. Le résultat est connu et même la ministre le reconnaît publiquement et annonce publiquement qu’elle fera tout "pour que le bug soit aussi petit que possible.". Mais là ne s’arrête pas le problème. En effet, le ... [Lire la suite]
Posté par Droite Moderne à 22:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2008

Police de proximité, le retour ?

Bonne nouvelle en Sarkoland. La police de proximité pourrait remise au goût du jour. Attention toutefois, la ministre de l’intérieur refuse cette comparaison tout en souhaitant une police proche des gens. Allez comprendre ! La ministre de l'intérieur, Mme Alliot-Marie, a annoncé la création d"unités territoriales de quartier". Les unités doivent permettre d'"assurer une présence visible et dissuasive et d'identifier et interpeller les délinquants", a précisé la ministre. Il s'agira, dans un... [Lire la suite]
Posté par Droite Moderne à 21:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2008

Président de tous et politisation des municipales

Alors qu’il se prétend être le président de tous les français, Nicolas Sarkozy annonce qu’il s’engagera dans la bataille des municipales. Chercher l’erreur ? Cette décision ne fait pas le bonheur de touus les candidats UMP. L’omniprésident et sa politique ne ferait-il plus l’unanimité à l’UMP ? Lors de sa conférence de presse du 8 janvier, M. Sarkozy avait justifié sa position : "Je m'engagerai, parce que le concept même d'élection dépolitisée est absurde." Il est allé lancer la campagne au conseil national... [Lire la suite]
Posté par Droite Moderne à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2008

Conférence de presse ou meeting de campagne

Troisième intervention publique, troisième fois où le président est obligé de reconnaître ses échecs. Après l’amorce d’un virage durant ses vœux, la conférence de presse est le tournant. Elle a plus ressemblé à un meeting de campagne qu’à une conférence de presse d’un Président de la France. Histoire en trois temps : Fin novembre, lors d’une intervention télévisée, le président avait reconnu implicitement son double échec : échec sur la sécurité ou il nous fait pensé aux médecins de Molière qui impuissants propose... [Lire la suite]
Posté par Droite Moderne à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 janvier 2008

Omnimenteur lucide !

Lors de son accession à la présidence Nicolas Sarkozy nous avez promis qu’il ne nous décevrait pas, ne nous trahirait pas, ne nous mentirait pas. Six mois après et ayant démontré sa capacité à dépasser Chirac Supermenteur, il semblerait que Sarkozy l’omnimenteur fasse preuve de lucidité. En effet, lors de ses vœux il nous a redit qu’il nous trahirait pas, qu’il nous décevrait pas mais rien sur le fait qu’il ne nous mentirait pas. Nous aurions préféré qu’il ne mente plus aux français, mais c’est un premier progrès.
Posté par Droite Moderne à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 décembre 2007

Défavorisés, les délaissés de la hausse du pouvoir d'achat

Après le paquet fiscal pour les plus riche, les personnes âgées ayant des revenus modestes doivent passer à la caisse et peuvent attendre pour l’augmentation de leur retraite promisse par le candidat Sarkozy. Les faits : En 2005 Nicolas Sarkozy, ministre des finances, avait décidé de percevoir la redevance télé en même temps que les impôts locaux. Cette réforme a permis 1 000 000 de défavorisés (RMIst notamment) qui ne payer pas cet impôt de bénéficier de l’exonération de la redevance. A l’inverse, les personnes... [Lire la suite]
Posté par Droite Moderne à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 décembre 2007

Le pouvoir d’achat de notre omni-président

On savait que notre président était le président du pouvoir d’achat, pour nous en convaincre il s’est accordé une augmentation de 170% en nous expliquant que les autres président gagnaient plus que lui en omettant toutefois de dire que les autres avaient moins de frais pris en charge par l’état. Mais comme notre omni-président est toujours pressé, il ne pouvait attendre 2008 pour profiter de cette hausse, alors, il a demandé, et naturellement obtenu, que sont salaire de ministre de l’intérieur soit maintenu jusqu’à la fin... [Lire la suite]
Posté par Droite Moderne à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 décembre 2007

Le Figaro : le grand écart entre soutien et action

Le Figaro qui s’était emballé dans ses colonnes après les annonces de l’omni-président sur le rachat des RTTs, a du mal à mettre en œuvre cette mesure pour ses salariés. Les faits : Après l’annonce de la mesure et l’accueil favorable dans le journal, la section du Figaro du syndicat des journalistes SNJ a demandé son application au Figaro. Hé bien pas d’accueil favorable à la demande mais un « simple mais définitif non » dans un premier temps du fait, selon la direction, du coût de la mesure. Après, action du... [Lire la suite]
Posté par Droite Moderne à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 décembre 2007

Kadhafi, la visite de tous les reniements

Sur la plus haute marche du podium Sarkozy qui avait déclaré pendant la campagne son refus de toute compromission avec les dictateurs, fussent-ils des amis de la France et avait placé la défense des droits de l’homme au centre de la politique étrangère française. Il est suivi par Kouchner et Rama Yade qui n’en finissent pas de manger leur chapeau. La France est humiliée et notre omniprésident semble l’accepter : le prix de la libération des infirmières Bulgares est très élevé. Notre président, anti-dictateur... [Lire la suite]
Posté par Droite Moderne à 13:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2007

Anonyma, justice et injustice

Il y a la voyoucratie et les voyous en col blanc. Il y a les témoignages anonymes sollicité par la police à la demande du gouvernement et un président qui souhaite interdire les enquêtes sur dénonciation anonyme. Il y a la racaille et les amis de Nicolas Sarkozy. On fait appel aux pratiques de nos voisins pour justifier l'un, on ne parle plus de nos voisins pour faire avancer l'autre. Nous avons un gouvernement qui traite sans ménagement la jeunesse qui souffre de la crise sociale et qui protège les plus riches. Nous avons ici des... [Lire la suite]
Posté par Droite Moderne à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :