20 février 2008

Après les religions les sectes : Sarkozy met la république en danger

Comme le laissé entrevoir la refonte de la loi de 1905 sur la laïcité et la rencontre entre Nicolas Sarkozy et Tom Cruise, le pouvoir vient d’ouvrir la porte aux sectes. Les faits :


Emmanuelle Mignon, directrice de cabinet du président Nicolas Sarkozy, affirme que "les sectes sont un non-problème" en France. Des propos qu'elle a démentis, après leur publication mais que la direction de VSD a maintenu "propos cités dans l'entretien ont bien été tenus, dans le cadre [d'un] rendez-vous".

Elle va même plus loin en affirmant "La liste [des mouvements sectaires mise au point par la Commission parlementaire d'enquête sur les sectes] établie en 1995 est scandaleuse". Elle s'en prend également à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) : " A part publier des rapports annuels, la Miviludes ne fait rien." Et de conclure : "Quant à la Scientologie [qui figure sur la liste des sectes], je ne les connais pas, mais on peut s'interroger. Ou bien c'est une dangereuse organisation et on l'interdit, ou alors ils ne représentent pas de menace particulière pour l'ordre public et ils ont le droit d'exister en paix".

Ces propos ont en tous cas déclenché une salve de critiques mercredi. "Même amendés, [ces propos] relèvent au minimum, d'une méconnaissance totale du sujet" s'est emporté le député UMP Alain Gest, auteur du rapport de la commission d'enquête sur les sectes de 1995 et membre du conseil d'orientation de la Miviludes."C'est ignorer les difficultés et les souffrances rencontrées par de très nombreuses familles confrontées à des déviances sectaires. »,  a déploré le député, ajoutant "c'est, une fois de plus, commettre l'erreur, en parlant de liberté de conscience, de rapprocher sectes et religions... comme le souhaitent les mouvements sectaires les plus connus."

En revanche, la Scientologie s'est, elle, félicité des propos de Mme Mignon : "La France évolue dans le bon sens."

Cette offensive n’est pas nouvelle et fait suite à une première tentative de la ministre de l’intérieur. Cette offensive montre l’importance de la vigilance républicaine.

Posté par Droite Moderne à 22:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Après les religions les sectes : Sarkozy met la république en danger

Nouveau commentaire