18 janvier 2008

Impartialité bafouée & mensonges : Sarkozy et Bolloré

Tout le monde sait pourquoi Vincent Bolloré prête son jet à Nicolas Sarkozy. Toute entreprise ayant une bonne gouvernance sanctionnerait Nicolas Sarkozy pour avoir accepter un tel cadeau. Pour répondre aux attaques dont il est l’objet (en France, mais aussi dans la presse étrangère), le président nous a donné une raison : j’ai fait faire des économies aux contribuables. Or la réponse n’est pas bonne et en plus le président a, une nouvelle fois, menti, doublement menti.


La réponse n’est pas bonne car il y a des économies qui coûtent plus qu’elles ne rapportent et celle-là en fait partie.

Nicolas Sarkozy a menti car il nous a expliqué : "Il y a des problèmes de sécurité pour un chef de l’Etat (...) et ce n’est pas forcément très simple de mettre ces dix personnes dans un charter pour Charm el-Cheikh, voilà!".


Nicolas Sarkozy revient sur son voyage en Egypte
envoyé par rue89

Seulement, il aurait pu prendre un charter car  la plupart de ces accompagnateurs n'ont pas effectué le trajet dans le même avion que le Président : un Falcon 50 de l'Etec (Escadron de transport, d'entraînement et de calibration) les a transportés jusqu'en Egypte, comme c'est le cas pour chaque déplacement présidentiel. Et c’est même trois avions car, en visite officielle en Egypte le dernier jour de sa semaine de vacances, le chef de l'Etat a fait venir l'un des deux A 319 présidentiels pour le ramener à Paris en compagnie de Bernard Kouchner. Pour un Président qui "assume" et se dit si soucieux des deniers du "contribuable français" c’est surprenant : pas d’économie et rien ne l’empêché de prendre un charter. Mais pour omnimenteur, un double mensonge ne saurait l’arrêter.

Source Rue89

Posté par Droite Moderne à 22:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Impartialité bafouée & mensonges : Sarkozy et Bolloré

Nouveau commentaire