10 janvier 2008

Humour, évitement, condescendance, arrogance et mensonge : le style Sarkozy

Une fois de plus, Nicolas Sarkozy aura montré à minima son art de la dérision, de l’évitement, de la condescendance, du mensonge ou pire de son ignorance. Mais qu’est-ce qui est vraiment le pire ? Les faits :


Lors de sa conférence de presse, Laurent Joffrin, le directeur de publication de Libération a posé à Nicolas Sarkozy "avez-vous instauré une monarchie élective ?". Piqué au vif, le président a tenu à régler ses comptes avec le patron du principal quotidien de gauche français.


Pouvoir personnel? Sarkozy riposte...
envoyé par allcurious

Comme nous pouvons le voir, Nicolas Sarkozy essaye de prendre la question avec humour et donne une leçon à Laurent Joffrin et lui demandant s’il est l’héritier de Jacques Chirac. Cette réponse est non seulement la démonstration de la condescendance  de notre omniprésident mais démontre aussi clairement son inculture. En effet, la monarchie (du grec mono « seul », archein « pouvoir » : « pouvoir non d'un seul, mais en un seul ») est un système politique où l'unité du pouvoir est symbolisée par une seule personne, appelée monarque. Elle n'est ni nécessairement une royauté, ni nécessairement héréditaire : il a toujours existé des monarchies électives.

Par ailleurs, Nicolas Sarkozy met au défi les participant de trouver une seule occasion où il aurait traité son premier ministre de collaborateur. Nouvelle preuve de manipulation, de mensonge ou d’oubli. En effet, lors de la réception de la presse régional le 21 août il a lâché "le premier ministre est un collaborateur, le patron c’est moi (…), je suis payé pour décidé, je décide."

Cette scène illustre parfaitement la méthode Sarkozy : humour pour éviter de répondre, condescendance, arrogance et mensonge.

Posté par Droite Moderne à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Humour, évitement, condescendance, arrogance et mensonge : le style Sarkozy

Nouveau commentaire